Les douleurs post partum

douleur post partumDans un précédent article sur le placenta Le placenta, cet organe éphémère… , j’ai écrit qu’une fois le placenta sorti, l’accouchement est fini… En fait, ce n’est pas tout à fait vrai…

Il vous reste peut être encore quelques épreuves à vivre…

Personne ne vous en parlera avant et peu de monde en fera cas après… Ni votre gyneco, ni dans les séances de préparation à l’accouchement, rarement les autres femmes : personne ne vous parlera des douleurs post accouchements. Autant la douleur des contractions est souvent jugée inadmissible, autant les douleurs post partum sont totalement ignorées et semblent peu intéressantes…  « Après ce que vous venez de vivre… vous devriez relativiser ma p’tite dame ! »

Pourtant, dans une grande majorité des cas, une ou plusieurs des douleurs suivantes vont venir vous perturber, voire parfois vous faire subir un vrai calvaire :

  • les répercussions d’une épisiotomie

hématomes, œdèmes, points qui lâchent ou qui sont trop serrés… il se peut que si vous avez eu une épisiotomie, les suites ne soient pas très agréables. Selon les cas et votre ressenti, vous pourrez vous soulager avec des cataplasmes d’argile, des gants froids, des massages (en particulier avec de l’arnica)…

  • la montée de lait.

La montée de lait passe rarement inaperçue et pour certaines femmes, elle peut être très douloureuse. Alors, je vous livre LE remède magique pour une montée de lait sereine : il suffit de feuilles de chou. Si ! si ! Rincées, écrasées avec un rouleau à pâtisserie, appliquées directement sur la peau, c’est juste magique ! L’inflammation est stoppée net et plus de douleur. Depuis, je le conseille à toutes les femmes que j’accompagne et ça marche à tous les coups 😉

  • les tranchées

Les tranchées sont des contractions qui suivent l’accouchement.  Ce mot était autrefois utilisé pour désigner un important mal de ventre dû à des coliques. Par extension, les contractions post partum ont été appelées comme cela et cela n’a donc rien à voir avec la 1ère guerre mondiale 😉

A priori, les douleurs sont grandissantes avec le nombre d’enfants et elles sont plus fortes en cas d’allaitement, la sécrétion d’ocytocine les accentuant… Ce qui semble le plus difficile, c’est de ne pas trouver de sens. La douleur des contractions accompagnent bébé mais là, bébé est sorti. Alors, à quoi bon souffrir ? et une souffrance dont le sens nous échappe se démultiplie

Pourtant, elles doivent bien avoir une raison d’être ces contractions ! En effet, elles ont au moins 3 missions :

  • tout de suite après l’accouchement, elles referment les vaisseaux sanguins de l’utérus qui irriguaient le placenta et évitent ainsi les hémorragies. En général, ces contractions sont vécues avec la sage femme à vos côtés qui va vous rassurer sur leur présence.
  • puis ces contractions continuent pour que l’utérus retrouve sa taille et sa forme d’origine et passer de 30cm à la taille d’une petite poire demande du temps et des efforts !
  • ensuite, elles « nettoient » l’utérus des derniers débris et caillots (ce qui provoquent les lochies, ces saignements post partum).

Il faut entre 3 et 4 jours pour que tout redevienne normal mais pendant ces quelques jours, les contractions varient beaucoup en rythme et en intensité selon les femmes. Souvent quasiment inaperçues lors d’un premier enfant, elles peuvent être très douloureuses pour certaines femmes. Vous pouvez bien sur prendre des anti inflammatoires si vous n’arrivez plus à les supporter mais quelques techniques permettent aussi de vous soulager : vous pouvez appliquer sur votre bas ventre soit une bouillotte, soit au contraire du froid. Des tisanes d’aubier de tilleul peuvent aussi être efficaces. Côté homéopathie, pensez à Colocinthis en 5 CH. 2 granules avant chaque tétées. Pensez aussi à utiliser les respirations que vous avez pratiquées pendant la grossesse et pendant l’accouchement, elles seront les bienvenues !

Au delà de ces réponses techniques, ces contractions sont là pour que  votre vie de femme puisse reprendre et pour que votre matrice puisse de nouveau accueillir la vie. Le vrai sens est là, pour que tout recommence,  à la fois identique et différent. 

 

Ces premiers jours avec bébé sont importants dans la construction du lien. Ne laissez pas ces douleurs ternir ces moments, votre bien être est aussi important que celui de votre enfant !. N’hésitez pas à parler de ces douleurs post partum et à demander de l’aide… Prenez soin de vous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s