Etes vous connectée ?

Téléphone portable, téléphone sans fil, wifi, objets connectés… difficile aujourd’hui de passer à travers les ondes. Pourtant, de nombreuses études tendent à nous alerter sur les risques potentiels sur notre santé. Qu’en est il quand on parle désir de grossesse, de fœtus et de jeunes enfants ?

Mai 2015, 190 scientifiques venant de 38 pays lancent un appel urgent à l’ONU et à l’OMS pour protéger la population, et en particulier les bébés, les enfants et les femmes enceintes, des effets possibles sur la santé d’une exposition aux ondes electro magnétiques, (1)

En effet, ces Champs Electro Magnétiques (CEM) pourraient endommager certaines de nos cellules et donc nuire à la fonction reproductive par leurs effets thermiques, non thermiques ou par la combinaison des deux. Avec le cancer du cerveau, les troubles de la reproduction sont les principaux effets suspectés des téléphones portables.

En 2006, une étude américaine (université de l’Ohio – Pr Agarwal) a démontré que l’usage du téléphone portable pendant plus de 4 heures par jour diminue de 30% la mobilité et la viabilité des spermatozoïdes. Les tests effectués montrent une détérioration de la qualité du sperme  qui augmente avec l’usage croissant du portable. En 2007, une étude polonaise a observé une perte de mobilité et une augmentation du taux de cellules présentant des anomalies morphologiques associées à la durée de l’exposition aux ondes émises par le portable.

Le principe de précaution semble donc être de mise pour la fertilité. Que disent les études pour les périodes suivantes ? Le foetus et l’enfant en bas âge sont considérés comme des « périodes critiques », c’est à dire celles pendant lesquelles nous sommes les plus vulnérables par rapport à ces ondes : tout d’abord car ce sont des périodes de forte croissance cellulaire pendant lesquelles toute perturbation peut avoir des répercussions, et ensuite car leur boite crânienne est plus petite et plus perméable aux ondes electro magnétiques. L’ASEF (Association Santé Environnement France) a en particulier alerté dans un rapport en 2016, mettant en avant le stress cellulaire, la genotoxicité, le risque de tumeur au cerveau…

Effets immédiats et effets à long terme, il y en a pour tous !!

Ces ondes electro magnétiques peuvent tout d’abord avoir des effets immédiats : une exposition de 10 minutes aux ondes émises par un téléphone portable et la fréquence cardiaque du fœtus augmente !  (2)

Il est aussi possible que l’exposition à ces ondes augmente le risque de fausses couches (3), en particulier pendant les 10 premières semaines.

Autre problème : le risque pour le développement cérébral du fœtus. Exposés aux ondes des téléphones, des ordinateurs et autres, les bébés auraient plus de risque de développer des troubles du comportement (50% de risque en plus), d’apprentissage, de l’affectivité (25% de risque en plus) et même une hyperactivité (35% de risque en plus). (4) Certaines études trouvent même des corrélations entre exposition aux ondes electro magnétiques et autisme .

Alors ? que faire ? Nous vivons aujourd’hui dans un brouillard électro magnétique généralisé. Toutefois, de petits gestes simples permettent de ne pas ajouter de nouveaux éléments et de se tenir éloignés des sources émettrices :

  • choisir un téléphone avec un DAS (Débit d’absorption spécifique) le plus faible possible
  • Pour les hommes : ne pas mettre son téléphone portable dans sa poche. Outre le fait que le téléphone chauffe et augmente la température des parties du corps en contact, la présence de champs magnétiques est à proscrire près des spermatozoïdes.
  • Pour les femmes : ne pas mettre son téléphone portable dans son sac contre son bas ventre
  • limiter le temps de communication et pendant celle ci, tenir le téléphone éloigné de sa tête… et de son ventre pour les femmes enceintes car c’est pendant la communication que le taux d’émission est très élevé. Attention quand vous portez bébé, pensez aussi à éloigner le téléphone de sa tête !
  • concernant le WIFI : éviter de mettre son ordinateur portable sur les genoux et surtout, mettre son corps au repos de manière régulière pour qu’il se régénère hors de cet brouillard électro magnétique : pas de téléphone portable, ni appareil électrique dans la chambre à coucher. L’idéal étant d’utiliser un câble Ethernet !
  • dernier conseil pour celles qui utilisent un baby phone : placer l’émetteur à au moins 1 mètre du lit  et choisir un modèle EcoMode (émet uniquement quand le bruit émis par bébé dépasse un certain seuil).

Ces conseils vont bien sûr de paire avec un usage très modéré, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants, de tous nos objets connectés ! Pas facile au quotidien mais l’enjeu est de taille !

Anne-Christine

 

(1) http://www.priartem.fr/IMG/pdf/Scientist_Appeal_Global_2015_unsigned-2.pdf

(1) Fetal and Neonatal responses following maternal exposure to mobiles phones. Rezk AY, Abdulgawi K,  Fev 2008

(2)Dr De-Kun LI, Kaiser Foundation Research Institute,  2002

(3) Prenatal and postnatal exposure to cell phone use and behavioral promlems in children. Divan HA, Kheifets L, Obel J. Juillet 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s